La méthode complète pour trouver des deals sur le registre foncier

Toute l’information au même endroit pour enfin trouver des deals sur le registre foncier
(Et oui : cette formation est 100% gratuite)

Dans cette formation gratuite:
R
Découvrez les 6 raisons qui font que le registre foncier est magique (vous en ignorez au moins 1)
R
Les 3 actions à faire dès aujourd'hui pour trouver des deals sur le registre foncier
R
La technique "de la mire" pour cibler les deals qui ont le meilleur potentiel

Cette formation est totalement gratuite
(sans upsell… et sans inscription obligatoire)

Nous n’avons pas d’autres formations à vendre. Ni  de “version avancée” à vendre. Tous nos meilleurs conseils se retrouvent donc ici, accessibles sur cette page. Il n’y a même pas d’inscription obligatoire.

Le plan d’origine était de vendre cette formation 300$.
Mais pendant l’écriture de cette formation, j’ai réalisé que je n’avais pas besoin de vendre cette formation pour générer des revenus  – et que nous avions plus à gagner sur le long terme en aidant les investisseurs immobiliers à comprendre. Ceux qui comprennent bien verront immédiatement la valeur de notre outil Mon Prospecteur!

(Ma motivation est donc parfaitement égoïste !)

Quels résultats pourrez-vous obtenir?

On en arrive à la section où la plupart des “gurus de l’immobilier” vont essayer de vous vendre du rêve.

Heureusement pour moi (et pour vous) – je n’ai pas de formation à vendre. Alors je suis libre de vous dire la vérité :

Vous allez apprendre à chercher et à trouver efficacement des deals…

MAIS ça ne va PAS être instantané. Ça ne va PAS être facile. Ça ne va PAS être passif. 

Conclure de bons deals demande du travail et de la rigueur. Ça vous demande d’être plus persévérant que vos collègues – et plus assidu que l’investisseur moyen.

Si vous êtes prêts à faire les efforts requis pour suivre cette méthode, voilà ce que vous allez pouvoir accomplir :

  • Avoir accès aux centaines de deals publiés quotidiennement sur le registre foncier
  • De ceux-là, savoir exactement quels sont les deals qui ont le meilleur potentiel
  • Passez à l’action pour conclure ces deals!

Qu’est-ce que le registre foncier?

Votre ami vous invite à souper un samedi soir. Entre deux bières de microbrasserie (et une bouchée de pizza dans la bouche), il vous parle de son dernier deal immobilier. Il vient d’acheter un quintuplex à près de 200 000$ sous sa valeur marchande.

Un superbe profit à l’achat! Vous lui demandez tout bonnement où il a trouvé une pareille aubaine (car vous n’avez jamais vu ça sur Centris) et la réponse est pour lui évidente : le registre foncier.

Vos sourcils se froncent d’incompréhension, mais en même temps, vous voyez les étoiles dans ses yeux – et ça vous intrigue…

Vous lui posez donc quelques questions. C’est quoi le registre foncier et pourquoi certains investisseurs immobiliers ne jurent que par ça? C’est vrai qu’on peut y trouver plein de deals?

Tentons ensemble de répondre à ces questions. 

Le registre foncier du Québec est un site internet géré par le gouvernement du Québec. Toutes les transactions immobilières du Québec doivent être inscrites au Registre foncier du Québec. 

Ceci veut dire que lorsqu’un notaire fait une transaction qui implique une propriété (vente, hypothèque, succession, etc.), il doit obligatoirement publier cette transaction au registre foncier. 

Le registre foncier retrace donc l’historique complet de toutes les propriétés du Québec. Rien que ça! (Et ça existe depuis si longtemps, qu’on peut parfois remonter dans le temps jusqu’au siècle dernier!) 

Registre foncier, cadastre, circonscription, c’est quoi la différence?

Avant de se lancer dans l’utilisation du registre foncier, une petite séance de géomatique s’impose pour définir certains termes importants (bon, pas si importants dans la vie de tous les jours, mais importants pour comprendre comment fonctionne le registre foncier!).

Le registre foncier est le système informatisé où toutes les informations de toutes les propriétés du Québec sont consignées.  

Pour bien identifier chaque propriété de façon distincte, chaque lot (une division du territoire) détient un numéro unique à 7 chiffres. Un peu comme si chaque lot avait un NAS. Ce numéro s’appelle le numéro de lot (aussi parfois appelé numéro de cadastre – mais ça porte à confusion).

Ça a l’air bien simple comme ça, chaque lot avec un numéro unique, mais ça n’a pas toujours été le cas. Les numéros uniques ont été implantés lors de la rénovation cadastrale. La rénovation cadastrale a commencé dans les environ des années 2000 et est présentement toujours en cours (ouf, c’est long numéroter autant de lots!). 

Avant la rénovation cadastrale, le système de numérotation des lots était beaucoup plus compliqué. Pour s’y retrouver facilement (!), le territoire est séparé en 73 circonscriptions foncières, puis chacune des circonscriptions est elle-même séparée en quelques cadastres. Les cadastres étaient souvent des paroisses, des cantons ou des villages (ex: cadastre de la paroisse de Lachine). Les cadastres contiennent les informations de chacun de leurs lots. 

C’est somme toute important de comprendre comment l’ancien système fonctionne, car si vous voulez avoir des informations sur une propriété précise, probablement que vous devrez consulter le nouveau ET l’ancien système. Mais comme ceci n’est pas le but premier de cette page, vous pouvez en apprendre davantage sur la rénovation cadastrale ici.

Bon, prêt à passer au coeur du sujet?

Qui peut consulter le registre foncier?

Le registre foncier est un outil public. C’est donc ouvert à tous! Yé!

Pour utiliser le registre foncier, il faut seulement créer un compte gratuit et inscrire sa carte de crédit (oui, consulter le registre foncier a un coût).

Monsieur-Madame-tout-le-monde peut utiliser le registre. La principale utilisation pour négocier l’achat d’une nouvelle maison. On peut alors voir quand et combien les propriétaires actuels ont acheté leur maison. Ou bien simplement pour savoir combien leur nouveau voisin a dépensé pour acheter la maison voisine! On a tous un petit côté stalker.

Plusieurs professionnels utilisent le registre foncier. 

Évidemment, les notaires, dans le cadre de leur travail, doivent publier toutes leurs transactions immobilières.

Les courtiers immobiliers doivent eux aussi vérifier la propriété de leur client vendeur pour voir s’il n’y a pas de servitudes ou d’anomalies qui pourraient modifier la valeur de cette propriété. C’est la vérification diligente. Ils veulent également être tenus au courant si le propriétaire est en défaut de paiement lors du processus de vente. 

Les investisseurs immobiliers utilisent le registre foncier pour trouver des deals cachés (je vous explique ça dans quelques paragraphes!) et pour avoir toutes les informations en main pour leur négociation.

D’autres professionnels utilisent également le registre foncier: c’est ouvert à tous!

 

6 raisons qui rendent le registre foncier magique

OK, mais pourquoi est-ce que le registre foncier intéresse tant les investisseurs immobiliers?

Après tout, comment un site de publication d’actes notariés peut être si hot pour les investisseurs immobiliers? 

Voici les six raisons qui font que le registre foncier est magique:

 

1 – Des vendeurs motivés à vendre rapidement

 

Au lieu de naviguer des heures sur Centris à perdre mon temps avec des vendeurs pas vraiment négociables, le registre foncier permet de cibler les vendeurs motivés – ceux qui ont besoin de vendre rapidement (et qui sont donc flexibles sur le prix). 

C’est quoi un vendeur motivé?
OK, ça vaut la peine de faire un aparté. C’est vraiment crucial.

Je vous donne un exemple. Vous magasinez des maisons à vendre sur Centris. Il n’y a pas beaucoup de deals sur Centris. C’est normal. Monsieur-Madame-tout-le-monde qui vend sa maison veut avoir le meilleur prix. Il veut vendre au meilleur prix pour lui! 

Évidemment, ils veulent vendre leur maison le plus cher possible, c’est tout à fait normal. Parfois, les gens vont seulement à la pêche pour voir quel prix ils pourraient obtenir pour leur maison, sans avoir réellement l’intention de la vendre. Bref, ces vendeurs ne sont pas du tout motivés. Ils n’ont pas besoin de vendre rapidement.

Au contraire, disons que vous trouvez la job de vos rêves en Australie et que vous déménagez avec toute votre famille. Vous devez être installé là-bas d’ici six semaines, prêt à travailler. Vous êtes motivé à vendre rapidement votre maison, quitte à ne pas avoir le meilleur prix. Cela vaudra mieux que de gérer tout à distance (et avec le décalage horaire). Vous êtes donc un vendeur motivé. Vous voulez vendre rapidement et vous êtes plus flexible.

Même chose si vous êtes propriétaire d’un bloc et que suite à une énième visite à la régie du logement, une écoeurantite aiguë vous pogne de plein fouet; vous voulez passer à autre chose et ne plus jamais avoir à gérer des locataires. Vous désirez vendre rapidement pour tourner la page: vous êtes un vendeur motivé.

Il y a plusieurs raisons pour devenir vendeur motivé: deuil, difficulté financière, divorce, maladie, etc. Dans toutes ces situations, les propriétaires doivent vendre rapidement. Tellement, qu’ils sont prêts à être beaucoup plus flexibles sur les conditions de la vente: baisse de prix, financement créatif, etc. Et ça, ma foi, c’est la clé pour trouver des vrais bons deals en immobilier.

Le registre foncier, c’est la manne des vendeurs motivés. On cible donc les vendeurs motivés sur le registre foncier et on peut ainsi concentrer tous nos efforts sur les propriétés où on a le plus de chance de faire un profit à l’achat. 

Le registre foncier est donc l’endroit par excellence pour trouver des vendeurs motivés.

2 – Un flot continu de deals

 

Chaque jour, il y a des centaines de deals potentiels qui sont publiés au registre foncier. Des centaines! À chaque jour! Année après année, ça fait donc près de 40 000 opportunités pour les investisseurs immobiliers. Je ne sais pas pour vous, mais moi, ça me parle…

Et le plus beau: c’est une source inépuisable . Un flot continu de deals qui ne cesse jamais. Il y a certainement moyen de trouver quelques petites pépites dans cette mine d’or sans fin!

3 – Des deals à 50% de rabais

 

Quel genre de deals je peux trouver au registre foncier? Disons qu’on peut trouver des deals jusqu’à 50% de rabais. Et ce n’est pas exagéré.

Certains investisseurs comparent le registre foncier au Costco: des deals vraiment pas cher et en quantité astronomique. Tout comme le Costco demande une carte de membre pour y accéder, il y a un «coût d’entrée» au registre foncier: il faut savoir comment ça marche en plus de payer quelques dollars pour accéder aux informations. Mais ça en vaut la peine!

4 – Des deals cachés = moins de compétition

 

Finies les enchères à cause des offres d’achat multiples. Les propriétés à vendre sur Centris ou sur DuProprio peuvent être des deals. Mais il y a tellement de monde qui regarde ces sites, qu’il faut être TRÈS rapide pour saisir un deal publié “au grand public”.

Le registre foncier quant à lui, est plus discret. Pourquoi? Tout simplement parce que pour trouver des deals au registre foncier, il faut y mettre de l’effort. De d’argent. Et des connaissances. Ce n’est pas tout le monde qui est prêt à faire ce “sacrifice”. Il y a donc moins de compétition, simplement car il y a moins de joueurs. 

Vous ne serez évidemment pas le seul à prendre vos infos sur le registre foncier (c’est public, après tout), mais seulement un faible pourcentage des investisseurs s’y donneront vraiment la peine. Vous avez donc une longueur d’avance. 

Les deals du registre foncier sont donc des deals hors-marché. Ce sont des deals cachés. Et ça, c’est sexy.

5 – Des infos privées, mais publiques

 

Sur le registre foncier, on peut retracer l’historique complet d’une propriété – et ce, pour  n’importe quelle propriété! On peut donc savoir:

  • qui est le propriétaire 
  • quand l’a-t-il acheté 
  • combien l’a-t-il payé
  • s’il y a des hypothèques sur cette propriété
  • si le propriétaire paie son hypothèque (s’il y a des recours contre lui)
  • qui a hérité de la propriété
  • et bien d’autres choses!

C’est vraiment puissant! Ces informations sont très précieuses et peuvent jouer un rôle important dans la négociation. Imaginez que vous désirez acheter une maison et que vous avez accès à l’historique de cette maison. Vous pourriez savoir à quel prix le propriétaire actuel l’a acheté et depuis combien de temps. Une belle information à avoir en poche pour mieux négocier!

 

6 – Des opportunités pas encore en vente

 

Une autre raison pour laquelle les investisseurs s’intéressent tant au registre foncier, c’est que les vendeurs qui sont motivés à vendre sous la valeur marchande n’ont peut-être pas encore mis leur maison en vente (c’est le meilleur scénario!). Ils n’ont peut-être même pas encore l’idée que de vendre leur propriété est une bonne solution à leurs problèmes. C’est donc un avantage énorme pour les investisseurs immobiliers: ils peuvent être dans la tête de leur client (le propriétaire) pendant tout son processus de décision de vente. À qui le propriétaire vendra-t-il la propriété si une relation de confiance s’est établie? Poser la question c’est y répondre… L’investisseur peut donc semer l’idée de vendre la maison dans la tête du propriétaire ET devenir son acheteur #1!

En résumé, les raisons pour lesquelles les investisseurs trippent sur le registre foncier:

  • cibler les vendeurs motivés
  • une source inépuisable de deals
  • des deals jusqu’à 50% de rabais
  • deals hors-marché, deals cachés = moins de compétition
  • des infos ultra-pertinentes sur toutes les propriétés
  • cibler les propriétaires avant qu’ils mettent en vente leur propriété

Vous l’aurez compris, le registre foncier est un canal hyper prolifique pour trouver des deals en immobilier. Ceux qui maîtrisent bien le registre foncier sont ceux qui font des affaires d’or.

5 choses étonnantes à savoir sur le registre foncier

Comment consulter le registre foncier? La première chose à faire pour consulter le registre foncier et de créer votre compte gratuit.

Allez sur https://www.registrefoncier.gouv.qc.ca , puis cliquez sur “Entrée du site”.

 

Cliquez ensuite sur “Formulaire en ligne” pour créer votre compte. 

 

Remplissez les informations demandées (dont un numéro de carte de crédit) et voilà, vous êtes prêts à utiliser le registre foncier!

Voici quelques éléments en vrac à savoir (pour vous éviter des mauvaises surprises):

  • Le registre foncier est fermé de 23h30 à 6h (oui, ça existe encore des sites web qui ferment!). La fin de semaine, le registre foncier ferme à 17h.
  • Le registre foncier est aussi user-friendly qu’un blogue rédigé par un ado geek de 12 ans avec un fond noir, de l’écriture vert fluo et des images animées de super héros qui flashent constamment. Sans blague, le site doit dater des années 80.
  • La mission du registre foncier est de publier les actes notariés. Et ça, il le fait très bien. Le registre foncier étant une base de données, il n’est aucunement fait pour configurer des alertes ni pour être utilisé comme outil de travail. Bon à savoir.
  • Chaque consultation d’un document ou d’une liste coûte 1$.
  • Vous devez repayer 1$ pour consulter un document même si vous l’avez déjà acheté dans le passé. Sauvegardez donc tous vos documents en pdf sur votre ordinateur avant de quitter la page, sinon vous devrez repayer.

Maintenant que vous êtes avertis, passons aux choses sérieuses!

Comment utiliser le registre foncier pour trouver des deals

Pour les investisseurs immobiliers, il y a deux raisons principales pour aller au registre foncier: pour trouver les deals ou bien pour trouver des informations détaillées sur une propriété en particulier. Nous verrons ici les deux processus.

 

Comment trouver des deals sur le registre foncier

 

Comme on le disait tantôt, il y a des centaines de deals potentiels qui sont publiés sur le registre foncier chaque jour. Comment fait-on pour les trouver? Suivez le guide!

Il faut d’abord cliquer sur “Consulter”, puis sur “Livre de présentation”.

 

Le livre de présentation est l’endroit où sont consignées toutes les transactions d’une circonscription foncière par date (en ordre chronologique). 

Il faut payer 1$ pour accéder au Livre de présentation par circonscription foncière et par date. 

Par exemple, pour la circonscription de Montréal, si vous voulez la liste du 3 juillet 2019 et du 4 juillet 2019, ça vous coûtera 2$.

Et si vous voulez la liste du 3 juillet pour les circonscriptions de Montréal et celle de Laval, ça vous coûtera aussi 2$.

Et si vous consultez cette même liste plus d’une fois (même si c’est dans la même heure), vous devez la payer chaque fois!

Donc, le Livre de présentation, ça donne ceci:

 

On y voit la date, le numéro d’inscription, le type d’avis et les 2 parties. Le “nom du client” est le notaire qui a publié cet acte. La dernière colonne est le statut (accepté ou refusé). Un acte avec un statut refusé n’est pas valide. Il sera corrigé par le notaire et republié par la suite. 

L’information est vraiment au strict minimum. On ne connaît pas l’adresse, ni même le type de propriété. On y va à l’aveuglette!

Et alors, vous vous dites? Ils sont où mes deals?

Ah, c’est là que le fun commence!

Pour voir les deals, il faut connaître la terminologie utilisée par les notaires.

Parmi la centaine d’actes notariés différents, seule une poignée d’actes sont vraiment pertinents pour les investisseurs immobiliers.

Et en fait, à cette étape, on ne cherche pas encore des deals, mais plutôt des vendeurs motivés. Vous vous souvenez des vendeurs motivés? Ce sont les propriétaires qui veulent vendre rapidement et qui sont probablement flexibles sur leur prix.

Donc, dans le Livre de présentation du registre foncier, on est capable de cibler certains actes (certaines lignes) qui nous donnent des indices que le propriétaire est motivé.

Et quels actes faut-il chercher?

Pour faire simple, voici la liste des actes qui laissent croire que le vendeur peut être motivé.

Pour tout savoir sur ce sujet, lisez cet article.

  • Déclaration de transmission
  • Préavis d’exercice – prise en paiement
  • Préavis d’exercice – vente sous contrôle de justice
  • Avis de vente sous contrôle de justice
  • Délaissement volontaire
  • Jugement en délaissement
  • Retrait d’autorisation de percevoir les loyers
  • Avis de vente pour non-paiement d’impôts fonciers
  • Hypothèque légale

C’est du charabia tout ça? 

Effectivement. Seuls les notaires trippent sur ces termes. C’est pour ça que j’ai tout détaillé ici.Dans cet article, je détaille qu’est-ce que ça veut dire tout ça et j’explique quelles sont les meilleures opportunités pour les investisseurs immobiliers.

Donc, revenons à notre registre foncier! Quand on trouve un de ces actes dans la liste, ça veut dire que c’est un vendeur motivé potentiel, yé! Les vendeurs motivés sont exactement ce qu’on cherche.

Il faut ensuite cliquer sur le numéro d’inscription pour voir l’acte en question.

Et ça coûte encore 1$. (À ce stade, on a déjà dépensé 2$, mais on ne sait pas du tout si ce qu’on a acheté sera intéressant.)

Voici un exemple de préavis d’exercice:

 

 Ouain pis? Je fais quoi avec ça?

On a déjà fait un bon bout de chemin. Mieux que 90% des investisseurs immobiliers, on a été capable de cibler des vendeurs motivés potentiels au lieu de ratisser trop large (lire: vendeurs non-négociables) sur Centris.

Avec le document en main, on pourra découvrir quelle est l’adresse de la propriété visée par l’acte. Cette information se trouve toujours dans la section Désignation.

 

L’adresse en poche, on peut aller voir sur le site de la municipalité pour trouver plus d’informations sur cette propriété : type de propriété (unifamiliale ou duplex?) ainsi que l’évaluation municipale, superficie, etc.

Dans le début de l’acte notarié (ou parfois dans le milieu dans le cas des successions), on peut trouver l’adresse postale de propriétaires. Ça veut dire qu’en connaissant le nom et l’adresse des proprios, on a maintenant les infos requises pour les contacter directement!  Mais, ça c’est l’objet d’un autre article!

En conclusion: le registre foncier nous permet de cibler et d’identifier des vendeurs motivés. On peut ensuite contacter directement ces propriétaires pour trouver une solution gagnant-gagnant. À vous de faire jouer la magie en votre faveur!

 

Pour voir les infos détaillées d’une propriété

Comme il y a plusieurs centaines de deals potentiels publiés au registre foncier chaque jour, si vous faites le calcul, ça va prendre pas mal d’efforts pour identifier et contacter TOUS ces gens-là.

Et si on pouvait filtrer seulement les meilleurs deals? Ceux qui offrent le meilleur potentiel? Ça serait un grand avantage non, de pouvoir se concentrer juste sur les deals qui en valent vraiment la peine?

 – Et bien c’est possible – 

Pour faire cela, on doit aller chercher plus d’infos sur la propriété en particulier. On doit aller voir toutes les “transactions” (tout ce qui s’est passé) sur cette propriété. On veut donc voir son historique.

Prêt? En selle.

Sur le registre foncier, pour consulter les infos détaillées d’une propriété, il faut cliquer sur “Consulter”, puis “Index des immeubles”.

 

Il faut ensuite trouver le numéro de lot. (Oui, je sais c’est contraignant de ne pas pouvoir chercher par adresse. Si vous avez l’adresse, mais pas le numéro de lot, lisez cet article pour savoir où trouver le numéro de lot.)

Si vous avez un numéro de lot rénové (à sept chiffres), inscrivez le ici, dans Cadastre du Québec.

 

Si vous avez une autre sorte de numéro de lot, il vous faudra aussi trouver la circonscription foncière, le cadastre et peut-être la désignation secondaire. Pour plus de détails sur ces termes, voir cet article.

Inscrivez d’abord la circonscription foncière, puis le cadastre et finalement le numéro de lot. La désignation secondaire n’est pas présente dans tous les cas.

 

En cliquant ensuite sur “Soumettre”, voici ce qu’on obtient. C’est l’index des immeubles (ou l’historique de la propriété).

 

On voit dans cet exemple que le propriétaire est décédé et qu’il a légué la propriété le 31 janvier 2019. Le 1er février, la propriété a été vendue à d’autres personnes.

L’historique remonte seulement jusqu’en 2019. Pour voir les transactions plus anciennes (par exemple, quand est-ce que le propriétaire décédé avait acheté la maison), il faut cliquer sur “voir la section numérisée”. La section numérisée est, comme son nom l’indique, un document écrit à la main qui a ensuite été numérisé.


On voit ici que cette section est vide. Il n’y a pas eu de transactions entre 1998 et 2019.
Si on veut remonter encore dans le temps, il faudra acheter un autre index des immeuble, celui pour l’ancien numéro de lot (vous vous souvenez de la rénovation cadastrale?Ici, la concordance est 2389-17, Paroisse de Saint-Sauveur, Circonscription foncière de Québec.Il faudrait donc acheter la concordance pour remonter au-delà de 1998.

Pour acheter la concordance, il faut retourner dans la section “Consulter” puis “Index des immeubles”, puis faire une nouvelle recherche avec le vieux numéro de lot (2389-17, Paroisse de Saint-Sauveur, Circonscription foncière de Québec dans ce cas). Et, oui, ça va coûter un autre 1$.

Alors, après tout ce processus (c’est fastidieux, je vous l’accorde), la question qui tue: à quoi ça sert de connaître toutes ces infos?

La question est excellente.Et la réponse est primordiale.

Il y a deux raisons principales pour aller chercher les informations détaillées d’une propriété:

  • pour savoir qui est le propriétaire, quand et combien il a acheté la propriété
  • pour être capable de cibler les meilleurs deals.

Si vous voulez plus d’infos sur la propriété, tout est déjà écrit noir sur blanc dans l’index des immeuble. Il suffit de lire le tableau pour trouver la dernière vente.

On regarde ensuite qui est le propriétaire, quand et combien l’a-t-il payé.

 

C’est assez simple à trouver.Ces informations peuvent être bien utiles lors d’une négociation.

Pour ce qui est de la 2e raison: pour cibler les deals qui ont le meilleur potentiel.

Évidemment, comme il y a des centaines de deals potentiels qui sortent chaque jour au registre foncier, il est peu probable que vous allez contacter tout le monde. Il y en a trop… 

Une bonne stratégie est de cibler les deals qui ont le meilleur potentiel et de consacrer vos efforts seulement sur ceux qui en valent vraiment la peine. Ceux qui ont plus de chances d’être achetés sous la valeur marchande – et avec un bon profit à l’achat.

La technique pour cibler les meilleurs deals potentiel est simple, mais demande toute une série de calculs Ce n’est pas sorcier, mais cette analyse prend un peu de temps (si on la fait à la mitaine). Comme cet article est déjà assez long la technique pour cibler les deals qui ont le meilleur potentiel est décrite dans cet article.

Mais sachez ceci: ça en vaut vraiment la chandelle. Ça vaut amplement de faire l’effort de cibler les meilleurs deals possibles et de consacrer votre énergie sur une poignée de deals juteux, plutôt que de ratisser trop large, contacter de façon superficielle une foule de propriétaires, sans jamais développer une relation de confiance pour finalement ne conclure aucun deal…

Faites jouer la règle de Pareto 20/80 en votre faveur. Ciblez les 20% des deals qui vous rapporteront 80% des profits. Voilà.

Comment hacker sa productivité avec le registre foncier?

S’il y a une chose que vous devez retenir de cet article, c’est bien ceci: le registre foncier est une mine d’or inépuisable.

On peut y trouver des deals à 50% de rabais. Des centaines de deals sont publiés chaque jour. En continu. Il faut seulement apprendre comment utiliser cette manne.

Oui, vous pouvez utiliser le registre foncier directement.

Ceci vous demandera une persévérance de fer, beaucoup de temps et une montagne de pièces de 1$.

Mon Prospecteur peut vous aider dans votre recherche de deals avec le registre foncier. Notre système d’alerte vous facilite la vie en vous envoyant seulement ce que vous cherchez (votre secteur, vos types de propriétés). On ne vous envoie que la crème, ce qui vous simplifie beaucoup la vie!

En plus, on fait toutes les étapes et les calculs pour cibler les deals qui ont le meilleur potentiel. Il ne vous reste qu’à prendre ces 20% et de consacrer toutes vos énergies sur les deals qui vous rapporteront le plus.

Finies les recherches interminables sur Centris, DuProprio et tous les autres sites. Vous serez capable de cibler les vendeurs motivés qui sont prêts à vendre sous la valeur marchande. Et parmi ceux-là, vous pourrez cibler les deals les plus profitables. 

Tout ça en quelques minutes par jour (on fait toute le travail de recherche et d’analyse pour vous) et pour une fraction du prix de ce que ça vous coûterait au registre foncier.

Vous voulez voir par vous-même? Tester notre outil via notre essai gratuit de 14 jours. Cela ne vous engage à rien. (Il y a même des clients qui trouvent un deal dans les 14 premiers jours et se désabonnent ensuite). Essayez-le!

Et pour ceux qui préfèrent les vidéos: voici une étude de cas pour savoir comment utiliser le registre foncier pour trouver les deals et les infos précises sur une propriétés. Regardez par-dessus mon épaule pour voir comment je fais!