Mon Prospecteur étant principalement un système d’alerte, la première chose à faire est de créer tes alertes!

Créer son alerte veut dire que tu choisis ce que tu veux recevoir comme deals potentiels. Tu peux choisir le secteur, le type d’acte, le type de propriétés, etc.

Tu peux créer autant d’alertes différentes que tu veux. La limite est que la somme de toutes tes alerte ne dépasse pas les 500 propriétés par mois.

En créant ta toute première alerte, tu recevras par la suite ton cadeau de bienvenue: une vingtaine de propriétés qui répondent à tes critères, pour que tu puisses tout de suite mettre la main à la pâte!

Voici un vidéo qui explique comment faire pour créer ton alerte.

La même description est aussi détaillée en texte.

La première étape est d’écrire une ville, puis de cliquer sur Commencer.

Un rectangle bleu apparaît. Tu peux déplacer les petits coins blancs pour sélectionner précisément le territoire que tu veux.

Sélectionne ensuite le type de propriétés et le type d’actes qui t’intéressent.

Si tu n’es pas à l’aise avec cette terminologie, je te recommande fortement de lire le chapitre 1 de notre livre le Guide ultime de la prospection immobilière. Tu peux le télécharger gratuitement.

En option, tu peux ajouter des critères d’année de construction et/ou d’évaluation municipale. Évidemment, plus tes critères sont précis, moins tu recevras d’opportunités.

La partie suivante est une partie très importante, c’est pour configurer tes alertes Pro.

Si tu actives cette partie, les préavis d’exercices et les successions résidentielles seront analysées Pro (analyse de potentiel en calculant l’équité et le RPV).

Choisis tout d’abord quand tu veux avoir l’analyse complète. La règle du pouce est de dire qu’une opportunité est un deal si le RPV est en dessous de 70%.
Si tu ne sais pas quoi choisir, je te recommande de laisser le 70% par défaut.

Tu peux ensuite décider ce qui arriveras avec les opportunités qui ne sont pas des bons deals (ceux qui ont un RPV en haut de 70% par exemple). En activant (en orange) l’exclusion automatique, les propriétés qui ne correspondent pas aux critères financiers seront placées dans une autre liste (les exclus). Tu y auras toujours accès, mais pas dans ta liste principale.

En laissant cette case grise, toutes les opportunités, bonnes comme mauvaises, iront dans ta liste principale.

Finalement, si tu as activé l’exclusion automatique, tu peux encore raffiner tes exclusions. Tu peux décider si les propriétés qui ont un RPV supérieur à 100% doivent être mis dans les exclus ou encore dans la liste principale. C’est vraiment à ta guise: certaines personnes croient que si le RPV est supérieur à 100%, c’est qu’il y a une situation particulière sur laquelle il vaut mieux se pencher, il vaut mieux recevoir ces opportunités dans la liste principale. D’autres croient qu’il n’y a rien à faire avec ça, donc ils les excluent d’emblée.

Dans la section 8, tu peux majorer la valeur marchande. Si tu sais que dans la Ville X, l’évaluation municipale est toujours sous-estimée de 10%, alors tu peux majorer de +10% pour obtenir la valeur marchande.

Je ne te recommande pas d’utiliser cette fonction si ton alerte comporte plusieurs villes différentes.

Dans la section 9, tu peux décider d’exclure les propriétés sans indices. Les indices sont des petits drapeaux que nous levons lorsque la propriété a une situation particulière qui peut être intéressante pour un investisseur immobilier.

Petit truc de pro: les avis de 60 jours peuvent être intéressants même s’il n’y a pas d’indices. Je ne te recommande donc pas de cocher cette case si tu as sélectionné les avis de 60 jours à l’étape 4.

Pour les successions, comme il y en a beaucoup, il peut être intéressant de faire une alerte seulement pour les successions et de cocher la case exclure les propriétés sans indice. Tu recevras donc seulement les successions dont les héritiers n’habitent pas dans la maison, ou bien s’il y a plusieurs héritiers ou bien s’il y a plusieurs propriétés dans l’héritage. Les successions qui n’ont pas d’indice se retrouveront dans ta liste des “exclus”.

À l’étape 10, tu peux décider d’envoyer directement tes propriétés dans ton entonnoir. Tu peux utiliser cette fonction si, par exemple, ta première colonne de ton entonnoir est “à analyser”.

Je te recommande d’éviter d’utiliser cette fonction si ton alerte est très volumineuse! Tu auras toujours l’occasion de sélectionner tes propriétés que tu veux ajouter manuellement dans l’entonnoir.

Finalement, donne un nom à ton alerte et sauvegarde le tout!