Cet article est tiré du ebook Le petit traité de prospection immobilière. Il est disponible gratuitement!

L’équité disponible sur la maison est un excellent indice (si ce n’est le meilleur!) pour déterminer le potentiel d’une propriété.

Nous avons aussi décelé 5 indices pour pourraient indiquer que le vendeur est, disons, plus motivé.

Des indices comme ça, ça ne peut jamais nuire!

Êtes-vous prêt à les découvrir?

5 indices pour repérer les vendeurs motivés

  • Lorsqu’un propriétaire a plusieurs propriétés en défaut de paiements
    Si un propriétaire obtient des avis de 60 jours/hypothèques légales/retrait d’autorisation/vente pour taxes pour plusieurs de ses propriétés (résidence, chalet, immeuble à revenus), je crois qu’on peut s’accorder pour dire qu’il est dans une très mauvaise posture financière. Vendre l’une de ses propriétés devient alors une solution toute désignée…
  • Lorsqu’une propriété est visée par plusieurs actes dans un court laps de temps.
    Les hypothèques légales s’accumulent sur votre propriété et un avis de 60 jours vient couronner le tout? Cette propriété est sur les charbons ardents…
  • Lors d’une succession, si la propriété est léguée à plusieurs héritiers
    Je n’ai pas de statistiques fiables sur le sujet, mais plus il y a d’héritiers, plus il y a de chances que ces héritiers désirent vendre la propriété. Ils ne peuvent pas tous y habiter et il y a plus de risques de conflit. Négocier à plusieurs peut aussi être plus aisé: il est plus facile de faire digérer une baisse globale de 10 000 $ à cinq héritiers (ça fait 2000 $ chacun), plutôt qu’à une seule personne (ça fait plus mal!).
  • Pour une propriété résidentielle, si la propriété visée par l’acte notarié n’est pas la résidence principale du propriétaire, ou encore mieux, pas dans la même ville.
    Si vous habitez Longueuil et vous héritez d’une maison en Gaspésie, vous serez peut-être plus tenté de la vendre. Pour un avis de 60 jours, la situation s’applique également. Ce n’est pas votre résidence principale qui est mise à défaut, vous aurez probablement moins d’attachement émotif pour cette propriété. Vous serez peut-être plus enclin à vous en départir.
  • Une reprise de finance (délaissement) par un prêteur privé
    Un prêteur privé qui saisit une maison ne veut qu’une seule chose : revoir la couleur de son argent. Il sera peut-être plus enclin à accepter un prix sous la valeur marchande pour récupérer ses billes.

Alors sortez votre oeil de lynx pour découvrir les indices!
PS: ils sont décelés automatiquement dans le forfait pro!

Cet article est tiré du ebook Le petit traité de prospection immobilière. Il est disponible gratuitement!